Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Action catholique ouvrière 92 sud

Jean-Jacques

15 Février 2012 , Rédigé par ACO 92 SUD

 jean-jacques.JPG  Jean-Jacques à l'occasion de ses 70 ans

 

Bonsoir,

Comme convenu voici les dernières informations tout juste communiquées par la famille Convert

Les obsèques se dérouleront :

Vendredi 17 février à 10h30

Paroisse du Saint Esprit de Meudon la forêt

 La levée du corps aura lieu à 8h45 à l'hôpital Béclère à Clamart.

 

 

 

 

Vous pourrez rencontrer la famille à l'issue de la cérémonie dans la salle Les fleurs sont acceptées mais vous pouvez également faire votre don ( sur place) à deux associations l'APF (Association des Paralysés de France) et AFM qui lutte contre la Myopathie
 

Au revoir Jean-Jacques

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BALTIMORE 16/02/2012 10:58


Jean-Jacques,


Je ne serai pas là pour ses obsèques, j'ai un rendez-vous auquel je dois absolument me rendre une demie-heure plus tôt à Antony et je pense que je ne pourrais pas être à Meudon à temps.


Jean-Jacques, je n'ai l'ai jamais entendu se plaindre...


Il me reconnaissait au son de ma voix. Sans m'avoir jamais vu (car je l'ai connu après qu'il soit devenu aveugle), je sentai de l'affection et de la reconnaissance quand on se parlait.


Marie? Ah! Marie! Quelle compagne, quelle femme a-t-il eu! Lors de la retraite de 2010, il dit devant tous le don qu'elle faisait quotidiennement de sa personne. Et Marie, humble,
silencieuse, ne disait rien...


Jean-Jacques, au cours de la célébration de Noël dernier à l'espace Joseph Cardijn, l'entendant une fois de plus élever la voix pour prendre la parole et se faire entendre, me fit penser à
Bartimée, cet aveugle de l'Evangile qui lui aussi criait sur le chemin des hommes pour se faire entendre. Comparaison, image lumineuse pour ma foi, ce jour-ci. Il faisait souvent comme sont
obligés de faire ceux qui ont du mal à se faire entendre: prendre les moyens en nous interpelant haut et fort...


Jean-Jacques avait de l'humour, de l'humilité et je crois qu'il a gardé l'espérance pour le monde ouvrier.


En ces heures où nous sommes touchés, mon amitié va à Marie et ma fraternité aussi.