Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Action catholique ouvrière 92 sud

Partage de Patrick, projets pour l'ACO

21 Mai 2020 , Rédigé par ACO 92 SUD Publié dans #Actualités, #Mission Ouvrière

Oui, cette période que nous vivons me semble propice pour oser, pour essayer des choses, innover..Donc, ce sont mes idées, mais vos contributions seront les bienvenues!   

"On évoque depuis plusieurs années l'idée de lancer un groupe de réflexion et d'initiatives avec les 35/50 ans et les nouveaux venus dans le mouvement (je rajouterai volontiers à ce groupe l'un(e) ou l'autre de ceux et celles qui ont participé à un temps fort et que nous sentirions intéressé(e)s par ce projet)". 
  • Ce groupe serait en lien étroit avec des membres plus investis dans le mouvement pour, tout en se concentrant sur cet objectif de renouvellement, rester dans la ligne des formidables intuitions de la Mission Ouvrière. 
  • Ce croisement d'expériences pourrait être riche en échanges, en réflexions, en production intellectuelle, en approfondissement humain, en découvertes spirituelles sur le plan personnel et collectif. Il pourrait être un apport et donner une force au niveau de notre parole de mouvement d’Église. Notre spiritualité, notre apostolat s'en trouvera probablement enrichie,  je le crois, je l'espère. 
  • Cette proposition pourrait favoriser l'expression, "les récits" de membres et de sympathisants de l'A.C.O. (comme aimait le dire Jean-Marie De Souza) toujours plus près de la réalité de vie des personnes avec lesquelles nous partageons concrètement la vie, les questions, les incompréhensions, les révoltes, les colères, les peurs, les combats, les joies et les épreuves, les doutes, la foi, l'espérance. Cela devra rester le fil conducteur de ce groupe. 
  •  Je me dis que peut-être en faisant cela, nous pourrons continuer à œuvrer au développement d'une A.C.O, à assister à l'éclosion de nouveaux fruits...
La réalité est que l'ACO a besoin de membres plus jeunes, pour poursuivre sa mission si belle et si capitale dans nos milieux populaires et marqués par la précarité de tant de gens.
- L'A.C.O. a besoin du témoignage des "Anciens et des Anciennes",  "ceux et celles qui conservent le dépôt et qui brûlent de transmettre ce qu'ils ont reçu depuis tant d'années de fidélité à la vie du mouvement"! 
- Quel que soit la forme que prendra ce groupe s'il éclot, les participants devront être "en prise réelle" avec la vie de leur entourage, des personnes de leur "carte de relation." Il faudra qu'ils conservent et propagent cette flamme de vie et d'espérance qui les habite.
Il faut donc des volontaires pour imaginer l'avenir...
Car si le temps d'aujourd'hui n'est plus celui d'hier, s'il est difficile de percevoir ce que sera demain, quoi qu'il en soit, notre foi à tous et notre espérance demeure vive et brûlante, comme ce feu intérieur qu'ont ressenti les disciples d'Emmaüs après avoir écouté l'inconnu qui leur parlait et disparut ensuite à leur yeux comme pour leur dire que la vie continue, qu'ils ont déjà tout en eux...Comme cet échange passionné entre le Seigneur et son ami Pierre autour d'un feu de braises sur les bords du lac de Tibériade... Pierre ému et touché au plus profond de lui-même par les paroles confiantes du Ressuscité le confirmant dans sa vocation et lui indiquant le témoignage qu'il aura à  donner...
Notre Seigneur est toujours là, à nos côtés. Et les signes sont là,  seront donnés...
Il y a des pistes nouvelles à explorer. 
ALORS...POUR COMMENCER QUELQUE CHOSE: 
- Pour tout vous dire, je crois que ce groupe devrait se constituer avant l'été même sous forme embryonnaire (d'autres pourront s'y rajouter par la suite, bien sûr)... 
Je verrai bien qu'on organise quelque chose sous forme de visioconférence ou dans le cadre d'un groupe limité en tenant compte des préconisations en matière sanitaire  
qui permette un échange sur:
- l'actualité telle que nous la percevons et essayons de comprendre voire de transformer (celle de l'épidémie mais pas que : actualité sociale, politique, associative, ecclésiale,  etc...)
- la recherche de sens et sur le désir d'engagement que nous constatons en nous, autour de nous, dans la société, dans le monde, dans les personnes de notre carte de relation,
- ce qui nous encourage et nous nourrit spirituellement dans notre relation aux autres et au Christ.
Si ma proposition répond à une attente, une envie de faire des choses nouvelles, d'essayer, d'inventer...C'est le moment...
 
Patrick nous a envoyé ce partage, et pour que ce serait bien de retrouver ses mots, ses pensées facilement.
 
"En me réveillant ce matin, j'ai pensé ceci que j'ai voulu partager avec vous:
Je crois que la situation sanitaire sociale que nous vivons et que nous essayons de traverser actuellement nous pousse chacun et chacune à vivre notre appartenance à l'Action Catholique Ouvrière de manière totalement différente.
Quoi que nous vivions, je crois que nous sommes appelés à traverser nos peurs, nos craintes, nos angoisses pour vivre de la foi, de l'espérance et de la charité. 
 
Je me suis dit que dans ce contexte particulier, nous avons encore et toujours la possibilité de mettre en œuvre le "VOIR, JUGER, AGIR". Je crois que des personnes attendent encore que nous fassions relecture de ce qu'ils vivent, voire même révision de vie (même si nous ne leur disons pas que les partages que nous avons avec eux y ressemblent drôlement déjà...)..
Je me suis dit :"Continuons de croire de toutes nos forces que "Quelqu'un nous accompagne, un Ami est avec nous, le Christ est à nos côtés. Il inspire nos actions. Et surtout, croyons-le encore plus fort: la force d'En-Haut nous sera donnée pour le témoignage !"
J'ai aussi pensé cela :
"Le peuple d'Israël a fait l'expérience de l'exil, de la dispersion (de la Diaspora)". Cela pourrait-il nous inspirer,  nous encourager ?
Je me suis mis à comparer un peu ce temps à ce que les Israélites ont vécu comme éloignement douloureux de leur terre d'Israël tant aimée ! Peut-être vivons-nous ce temps comme un éloignement temporaire, les uns par rapport aux autres, comme une impossibilité de se réunir vraiment comme nous le faisions simplement, auparavant...
Pourtant, nous trouverons les moyens de sortir de ce traumatisme, d'oser sortir, d'oser aller vers les autres, d'oser le témoignage. Tout en restant prudent, bien sûr ! 
Je me suis dit : "Là où nous sommes placé(e)s, c'est là que nous devons témoigner
C'est là que nous devons être disciples du Christ,
C'est là où nous sommes envoyés en mission."
Dans quasiment un mois, nous aurions dû nous retrouver en Assemblée Régionale à Créteil autour du thème: "Membres de l'A.C.O., en Mission à la suite du Christ.". cette assemblée est repoussée après les vacances, mais peut-être est-ce pour que nous soyons, avant que cette assemblée ait lieu, plus attentifs, inventifs, créatifs !
Je me suis dit : "Il ne faut pas s'arrêter sur le passé, il faut aller de l'avant! Même à tâtons ! 
"Il nous a dit qu'il nous précédera en Galilée, c'est là que nous le verrons." Notre Galilée, c'est notre quartier, notre entreprise, nos lieux d'engagement, les nouveautés que nous vivons depuis le confinement!
A nous d'être porteurs d'espérance !
Souvenons-nous: "L'espérance s'invite, inventons demain !"
"Il est avec nous, tous les jours jusqu'à la fin du monde!" Alors, courage! Poursuivons la route! Nous le verrons nous rejoindre dans nos Emmaüs quotidiens, lorsque nous prendrons le temps de rencontrer l'un ou l'autre, lorsque nos lumières éclaireront la route de celui ou de celle qui ne perçoit plus le sens de ce qu'il vit, lorsque notre solidarité fera se relever, se remettre en route et danser celui qui n'en peut plus, qui est éprouvé.
Entendons avec plus de force les paroles du Christ:"Je suis le chemin la vérité la vie."
"Allons ! ouvrons nos yeux, découvrons encore dans nos vies sa présence et son action!"
Et surtout, oui, surtout :
continuons d'une manière d'une autre à faire révision de vie 
avec ceux qui le peuvent (même si c'est de manière différente au téléphone, en visioconférence, dans une lettre écrite...). 
Continuons à partager ce qui nous fait vivre avec notre équipe, avec nos collègues, avec nos familles, nos partenaires d'engagements ! 
"Ce que nous vivons avec d'autres a du sens, du poids, de la valeur !"
 
Continuons à partager entre nous et avec d'autres ce que le Seigneur nous fait vivre et découvrir, là où nous sommes placés, "membres de l'ACO, envoyés, disciples à la suite du Christ."

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article